Partenaires

Logo IRMA
Logo CNRS
Logo UDS


Rechercher

Sur ce site

 
 IRMA, UMR 7501
 7 rue René-Descartes
 67084 Strasbourg Cedex
 Tél. 33 (0)3 68 85 01 29
 Fax. 33 (0)3 68 85 03 28

Accueil > Actualités > Archives des actualités > Actualités 2009 > Les directeurs de laboratoires menacent de démissionner

Les directeurs de laboratoires menacent de démissionner

Une réunion de directeurs de laboratoires, surtout du CNRS, s’est tenue à Paris samedi 14 mars. Elle menace d’une démission massive de leurs fonctions si le gouvernement ne montre pas des signes clairs d’une inflexion de sa politique notamment en rétablissant les postes supprimés par l’opération « chaires d’excellence ».

Cet appel fait suite à laréunion, le jeudi 12 mars, de délégués de laboratoires, qui se sont constitués en coordination nationale. Ces deux réunions et les décisions d’actions prises indiquent que le volet « recherche » du mouvement de contestation en cours ne pourra pas être négligé par Valérie Pécresse si elle veut vraiment dénouer cette crise.

Lire le communiqué des directeurs (cet appel est en cours de signature) sur le blog Sciences2

Extrait du communiqué :

"Les directeurs de laboratoires s’adressent solennellement au gouvernement pour obtenir rapidement une réponse satisfaisante aux 10 points fondamentaux détaillés dans le relevé de conclusions du 14 mars (Lire ci dessous). Ils considèrent en premier lieu qu’une véritable sortie de crise abordant plus largement l’ensemble des problèmes de la recherche n’est possible qu’une fois satisfaits ces 10 points fondamentaux. Ils considèrent en second lieu qu’une condition préalable indispensable à cette sortie de crise est la résolution immédiate des 3 points clefs préalables suivants :
- Attribution sur liste supplémentaire au concours 2009 des postes supprimés notamment par la mise en place des chaires dont 90 au CNRS ainsi que de postes ITA.
- Engagement du Premier ministre sur l’intégrité des organismes ainsi que sur leur rôle d’opérateurs.
- Mise en chantier d’un plan pluriannuel de l’emploi scientifique.

A défaut, les directeurs de laboratoires réunis le 14 mars proposent les actions suivantes, qui feront l’objet d’une consultation de l’ensemble des directeurs d’unités dans les jours qui viennent :
- Appel au « labo mort » les jours de grève nationale
- Grève administrative dans deux semaines (dès la tenue du conseil d’administration du CNRS)
- Démission des directeurs de laboratoires d’ici 2 mois
- Départ symbolique des directeurs de laboratoires à l’étranger."

Source : Sciences2

Dernière mise à jour le 31-03-2009

Mots-clés

Recherche et enseignement supérieur

Dans la même rubrique :