Partenaires

Logo IRMA
Logo CNRS
Logo UDS


Rechercher

Sur ce site

 
 IRMA, UMR 7501
 7 rue René-Descartes
 67084 Strasbourg Cedex
 Tél. 33 (0)3 68 85 01 29
 Fax. 33 (0)3 68 85 03 28

Accueil > Actualités > Archives des actualités > Actualités 2009 > Valérie Pécresse sur France Inter et chez F. Fillon

Valérie Pécresse sur France Inter et chez F. Fillon

Valérie Pécresse était l’invitée de Nicolas Demorand mardi 24 février 2009.

Résumé et extraits :

Elle réaffirme la pérennité de la LRU : il n’y a pas de retour en arrière possible, d’une part parce qu’elle est déjà effective dans certaines universités, d’autre part parce que c’est la voie la meilleure.

En ce qui concerne les suppressions de postes, V. Pécresse explique que le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche est le seul à être exclus de la règle : 1 départ à la retraite sur 2 non remplacé. La règle qui s’applique est celle de 1 sur 6. Elle explique que les emplois de catégories C peuvent être externalisés et que deux postes C peuvent être rendus pour créer un poste de catégorie A, ce qui contribuerait à une meilleure gestion des universités.

Réforme de la formation des maîtres (masterisation) :"c’est une bonne réforme pour les élèves et pour les futurs professeurs, tout le monde le dit". La question est : comment on le fait ? Les universités sont les lieux naturels de cette formation. Les enseignants des IUFM seront intégrés dans les universités. Les modalités de cette formation sont à décider pour que

"Toute la communauté universitaire sait que c’est une bonne réforme. Mettre 9% d’augmentation de budget en cette année difficile, c’est bien la preuve qu’on fait de l’enseignement supérieur et de la recherche une priorité nationale".

Sur la question du CNRS, elle réaffirme qu’il n’est aucunement question de démanteler le CNRS mais de donner à cet organisme les moyens d’une véritable stratégie en lien avec les universités. Toutes les inquiétudes relevant de rumeurs, d’après elle, il importe donc de faire de la pédagogie.

Voir la vidéo

Les commentaires et analyses ne se sont pas fait attendre : En témoigne l’article sur le blog Science2, qui décortique l’intervention de Mme Pécresse.

On trouvera égalementici une analyse plus poussée des chiffres avancés par la ministre.

Dans l’après-midi, Valérie Pécresse a été reçue par François Fillon. Celui-ci veut que « le décret statutaire, des enseignants-chercheurs soit entièrement re-écrit sur la base des discussions conduites par Valérie Pécresse avec les organisations concernées. » Il précise surtout avoir « rappelé son attachement à l’évaluation par les pairs, au fonctionnement collégial, à la transparence des procédures, aux équilibres disciplinaires de même qu’à l’équilibre entre le niveau local et le niveau national pour la gestion des carrières des enseignants-chercheurs. »

F. Fillon promet également le gel des suppressions de postes d’enseignants-chercheurs pour 2010 et 2011. En revanche, aucune annonce de création d’emploi, ni de remise en cause de la masterisation.

En savoir plus.

Dernière mise à jour le 3-03-2009

Mots-clés

Recherche et enseignement supérieur

Dans la même rubrique :