Partenaires

Logo IRMA
Logo CNRS
Logo UDS


Rechercher

Sur ce site

 
 IRMA, UMR 7501
 7 rue René-Descartes
 67084 Strasbourg Cedex
 Tél. 33 (0)3 68 85 01 29
 Fax. 33 (0)3 68 85 03 28

Accueil > Actualités > Archives des actualités > Actualités 2008 > Le mathématicien tchadien Ibni Oumar Mahamat Saleh est décédé

Le mathématicien tchadien Ibni Oumar Mahamat Saleh est décédé

Les conclusions de la commission d’enquête rendue publique au Tchad le
mercredi 3 septembre nous ont convaincues qu’Ibni Oumar Mahamat Saleh
a été enlevé le 3 fevrier a son domicile par des forces de l’armée
regulière tchadienne et est mort dans les jours qui ont suivi cet
enlèvement. L’article bien documente de Maguy Day fait un point complet sur les informations disponibles. Vous pouvez
aussi consulter le nouveau dossier sur le site de la pétition.

Nous adressons nos condoléances attristées a la famille et aux amis
d’Ibni, au peuple tchadien et a tous les démocrates d’Afrique et du
Monde, et nos remerciements chaleureux a tous les signataires de la
liste pour leur soutien a notre action.

Cependant, le rapport de la commission d’enquête, dont le texte
complet n’a d’ailleurs toujours pas été diffuse, n’apporte
apparemment pas d’information sur le lieu de détention et la cause du
décès d’Ibni, comme l’ont relevé l’Organisation Internationale de la Francophonie et de l’Union Européenne, et plusieurs composantes de l’opposition tchadienne.

Nous voulons connaitre la verité pleine et entiere sur les
circonstances de la mort de notre collègue et ami,
et que justice soit faite. Nous ne nous contenterons pas de bribes de verite.

Par ailleurs nous réfléchissons a des initiatives a proposer aux
sociétés savantes de mathématiques pour honorer la mémoire d’Ibni,
continuer a demander la verité sur les circonstances de sa mort
pendant le temps qui sera nécessaire, et prolonger l’action qu’il a
menée pour promouvoir les mathématiques en Afrique, en particulier au
travers d’échanges inter-universitaires.

Restons unis pour demander toute la verite et pour que la memoire
d’Ibni reste vivante

Aline Bonami et Marie-Francoise Roy

Source : SMF

Dernière mise à jour le 23-10-2008