Partenaires

Logo IRMA
Logo CNRS
Logo UDS


Rechercher

Sur ce site

 
 IRMA, UMR 7501
 7 rue René-Descartes
 67084 Strasbourg Cedex
 Tél. 33 (0)3 68 85 01 29
 Fax. 33 (0)3 68 85 03 28

Accueil > Actualités > Archives des actualités > Actualités 2008 > Mobilisation pour le mathématicien Tchadien Ibni Oumar Mahamet Saleh

Mobilisation pour le mathématicien Tchadien Ibni Oumar Mahamet Saleh

La communauté mathématique internationale se mobilise pour demander la
vérité sur le sort du mathématicien et homme politique Ibni Oumar
Mahamet Saleh.

Cet ancien ministre et important responsable politique
tchadien, enlevé à son domicile le 3 février 2008, dont on est toujours
sans nouvelles, est aussi un mathématicien apprécié de ses collègues.
Ibni Oumar Mohamat Saleh est docteur en mathématiques de l’Université
d’Orléans, où il a fait toutes ses études supérieures. Il est professeur
à l’université de N’Djamena depuis 1985. Il y a exercé de nombreuses
responsabilités universitaires avant d’accepter des responsabilités
ministérielles. Il est toujours resté en contact avec certaines
universités françaises. Il est en particulier à l’origine d’une
coopération inter-universitaire permettant de compléter la formation des
enseignants de l’université de N’Djamena. Même appelé à d’autres
responsabilités, Ibni Oumar Mahamat Saleh a continué à suivre de près de
déroulement de cette coopération. Il s’est rendu plusieurs fois dans ce
cadre au département de mathématiques d’Orléans. Il y est invité dés que
possible.

La communauté mathématique internationale s’inquiète vivement et
souhaite connaître la vérité sur le sort d’ Ibni Oumar Mahamet Saleh.
Les informations qui circulent à son sujet sont contradictoires,
certaines faisant craindre pour sa vie. Il est temps que tout soit mis
en oeuvre pour qu’on sache où est Ibni Oumar Mahamet Saleh, et dans quel
état.

Une pétition a été lancée par les deux sociétés savantes françaises de
mathématiques, la SMF et la SMAI. Elle a attiré plus de 920 signatures
dans la communauté mathématique, venant de nombreux pays différents.
Les signataires ne demandent qu’une chose aux présidents français et
tchadien : la vérité.

Signer la pétition

Dernière mise à jour le 1er-04-2008