Partenaires

Logo IRMA
Logo CNRS
Logo UDS


Rechercher

Sur ce site

 
 IRMA, UMR 7501
 7 rue René-Descartes
 67084 Strasbourg Cedex
 Tél. 33 (0)3 68 85 01 29
 Fax. 33 (0)3 68 85 03 28

Accueil > Actualités > Archives des actualités > Actualités 2010 > Des limites de la bibliométrie

Des limites de la bibliométrie

Le site web de l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques dédié à l’actualité du monde de l’information et des bibliothèques a publié une brève le 29 novembre 2010.

Cette brève concerne un article paru dans le journal l’Expansion de décembre 2010 (n° 758") et intitulé "Le sacre du vrai-faux chercheur".

La brève publiée par l’ENSSIB (par Christelle Di Pietro) :

Connaissez-vous Ike Antkare ? Non ? C’est pourtant l’un des dix premiers chercheurs en science informatique, et il figure parmi les 100 scientifiques les plus renommés du monde, devant Albert Einstein. C’est du moins ainsi qu’il apparaît à partir des mesures de Google Scholar, basé en partie sur la mesure des citations.
En fait, Ike Antkare n’existe pas : il a été inventé par Cyril Labbé, enseignant et chercheur à Grenoble, afin de démontrer l’absurdité de l’évaluation strictement bibliométrique. Il a donc créé de toutes pièces un universitaire, appartenant à un organisme de recherche fictif et auteur d’une centaine d’articles rédigés grâce à un programme qui fabrique des textes ayant les apparences de travaux scientifiques mais qui n’ont rigoureusement aucun sens.

L’article paru dans l’expansion n’est disponible que sur abonnement, mais le site de l’ENSSIB fournit quelques autres liens, dont un vers un texte de relatant également l’expérience de Cyril Labbé.

En savoir plus

Dernière mise à jour le 6-12-2010